La production de spiruline

Processus de production

La culture a lieu en milieu fermé, sous serre, afin de protéger la production contre la pollution de l’air, les pollens, la pluie…

Le processus démarre par une sélection des meilleures souches. La nôtre provient de l’Institut Pasteur.

Ces souches sont d’abord introduites dans un bassin d’ensemencement, dont les conditions sont idéales. En ce qui concerne l’eau, l’air et la lumière. L’optimum de température d’eau est de 35°c.

bassin spiruline

Bassin de production de spiruline

L’eau est au préalable traitée grâce à des lampes à UV afin d’éliminer toute contamination.

Lorsque les souches sont prêtes, on les transfère dans l’un des bassins de production. Ces bassins sont agités par des roues à aube afin de créer un mouvement permanent et d’homogénéiser la diffusion lumineuse.

Lorsque les micro-algues sont en quantité suffisante (concentration), l’eau est pompée puis filtrée, pour en extraire la matière qui constituera le produit final.

L’étape suivante est le séchage de cette pellicule, chez nous celui-ci se fait de manière artisanale, afin de préserver le maximum des bienfaits naturels de la spiruline. Ceci signifie que le séchage se fait à une température inférieure à 40°c.

Enfin, le produit final apparaît, il est disloqué en flocons et est consommable de suite.